Le blog d'une réveuse un brin fêlée

Télé or not télé ?

Télé or not télé ?

Ah ! La télé… grand sujet au coeur de mes principes de nullipare.

Tout le monde connaît le refrain « moi quand j’aurai des enfants, ils ne passeront pas leur temps devant la télé ! C’est pas bien, c’est caca boudin et c’est mauvais pour le déve… blablabla! »

Sauf qu’il y a ce que l’on pense, ce que l’on veut faire et ce que l’on fait.

D’après le peu d’infos que j’avais, la télé pour les gros yeux des petits enfants c’est So Bad ! Donc il était clair pour moi qu’il n’y aurait pas ou très peu d’écran avant au moins 3 ans ! (Ouais, comme Mc Do !)

Non mais sérieux, je savais même pas à quoi ça ressemblait un mouflet de 3 ans et je voulais le « priver » de ce qui serai la clef de voute de ma tranquillité !

En vérité, j’ai bien tenu mes principes jusqu’à… quoi 1 an et demi. Ensuite, je lui ai laissé un petit accès à la télé. Toujours en maitrisant les programmes, c’est à dire les Zouzous et La Reine des Neiges vers 2 ans bien entamés.

C’est là que j’ai découvert que pendant qu’elle regardait la télé, j’étais …. « libérééééée ! délivrééée!! »…

La TV le meilleur baby sitter

C’est surtout pour le départ de son papa que j’ai totalement laché la bride. La télé était déjà allumée au réveil de Mini moi et cela me permettait de gagner du temps pour me préparer avant d’aller au boulot (J’étais déjà pas en avance alors sans télé, je ne m’imaginais pas comment faire… à part me lever plus tôt ^^). Nous étions donc déjà à environ 40min de télé.

Pour faire les tâches ménagères

Le soir rebelotte en rentrant de la crèche, il fallait préparer le repas. Quand Mini moi, avait encore beaucoup de mal à jouer seule dans sa chambre, restait avec moi dans le salon pendant que je préparais à manger, rangeais, passais l’aspi, vaquais à mes occupations… après la douche. Encore 50 min environ.

Nous étions à quasiment 2 heures de télé dans les bons jours et en semaine.

Temps doublé le week-end quand Papa n’était pas là et que je m’affairais au ménage, rangement, vie de la maison, préparation du déménagement, etc.

Je trouve déjà que c’est énorme. Mais je me consolais en me disant qu’elle passait la journée à la crèche, sans écran et qu’elle aussi avait le droit de profiter un peu des dessins animés (chiants) et des comptines (casse-bonbons), pour passer le temps. Et surtout me laisser du temps à moi !

Le déménagement

Lorsque nous avons déménagé, les changements de rythme, tout ça, nous dormions beaucoup. Elle, plus que moi souvent. Quand elle se levait, je la laissais émerger devant les dessins animés, comme avant. Puis je m’occupais du rangement des cartons, de la maison, des démarches administratives… les trucs chiants où t’as pas envie d’avoir un nain qui te tourne autours. Donc là encore je la laissais devant la télé. Après manger, elle devait se reposer. Mais… elle ne fait plus la sieste depuis un moment. Elle se reposait donc…….. devant la télé ! A 15h, j’avais fixé la limite. On éteignait et on sortait ou jouait ou elle devait s’occuper seule.

On en a fait des balades !

Comment occuper un enfant sans la TV ?

La vérité, c’est que jamais je n’avais gardé ma propre fille plus de 3 semaines d’affilé. Jamais nous n’avions été ensemble 24h/24. Et je ne savais sais pas comment occuper mon enfant de 3 ans.

J’ai regardé des idées sur Internet, pioché des activités par-ci, par-là, lu mon bouquin sur les activités Montessori pour les 2-6ans. Je me suis rendue compte que je ne connaissais pas si bien que ça ma fille. Comment l’occuper ? Avec quels jeux ? Et là j’ai pris un coup.

Mince, il fallait que j’apprenne à mieux la connaître. Et pour ça, je devais tout simplement être plus présente plutôt que la laisser larver devant la télé. Je l’ai même laissée s’ennuyer pour qu’elle apprenne à jouer seule et à s’occuper sans moi. Pour le coup, j’ai même vu un bon résultat puisqu’elle a commencé à jouer dans sa chambre sans moi.

Les nouvelles règles

Et puis Mini moi a finit par faire sa petite rentrée à l’école. J’ai donc profité de ce nouveau changement pour mettre en place de nouvelles règles. Au début, un matin sur deux, puis toute la semaine : Prendre le petit déjeuner à table avec moi. Truc de fifou ! Un p’tit dej’ ensemble ! ^^

Après quelques jours de « ralage » et de négociations, elle a bien pris le rythme. J’ai même remarqué qu’elle était de meilleure humeur, se réveillait plus vite et était plus à même d’aller à l’école sans râler.

Et de mon côté c’est même agréable. On discute de notre organisation, du temps qu’il va faire, si c’est bientôt l’heure d’aller à l’école, etc.

Les après-midi où elle ne fait pas de journée complète, elle ne regarde plus la télé systématiquement ET de manière limitée. Ce qui réduit à 1h, 1h30 par jour, si le matin elle s’est posée quelques minutes avant de partir.

En fin de journée, la télé est réservée aux papa parents. Là encore, ça ne l’intéresse pas donc elle ne regarde pas ou très peu (elle ramène sa fraise à l’odeur de chips !). On la laisse voir un peu les Simpsons à la limite, mais on filtre vachement donc c’est rare. Et puis maintenant ya plus puisqu’à la place c’est téléréalités et les débiles de service.

Le week end

Il reste bien sûr le week-end où elle a plus accès aux écrans. Mais là encore, je limite la télé. Elle joue maintenant à des puzzles sur la tablette. Mais j’ai trouvé une astuce (de vilaine) : je ne la charge pas complètement comme ça le temps est forcément limité huhu!! Et zou ! au jardin, dans sa chambre ou en balade, on se change les idées et on apprécie les moments passés ensemble.

Les vacances

Bientôt, les vacances vont commencer ! Nos rythmes de sommeil vont changer. Clairement, pas moyen de se lever avant 9h (s’teuplé ! s’teuplé !!!!), bon 8h30… et du coup il va falloir que je tienne bon ! Que je ne me laisse pas séduire par du rab’ de larvage au lit contre quelques dessins animés le bib’ dans la bouche… Parce-que je la connais la coquine ! Elle va me faire son petit regard de chat Potté et je risque de craquer ! ^^

Je suis bien consciente que le nombre d’heures télé va augmenter durant les vacances. Mais je vais faire en sorte de ne pas retomber dans la facilité. Elle ira le plus possible au centre de loisirs, nous irons nous promener et elle s’amusera dans sa chambre, dans le salon, chez la voisine (yes!), avec ses cousins, cousines… ça va le faire !

Et toi, tu en penses quoi ? Télé or not télé ? Un peu, beaucoup, passionnément ? Raconte-moi tout !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *